En rhumatologie, la rééducation s'adresse  au traitement des pathologies de l'appareil locomoteur   touchant (les os, les articulations, les muscles, les tendons, les bourses et les ligaments…), mais aussi certaines affections neurologiques périphériques comme la sciatique, certains rhumatismes inflammatoires et  maladies auto-immunes qui peuvent avoir de nombreuses manifestations articulaires. Il en résulte des conséquences fonctionnelles (douleurs et/ou une gêne…) et des troubles posturaux qui motivent votre consultation.

En fonction de la nature inflammatoire ou plutôt mécanique de la pathologie, et après avoir réalisé un bilan, le kinésithérapeute  proposera une rééducation ciblée sur les structures touchées. Il veillera à mettre en place un programme adapté en fonction de la nature des lésions (déformation/remodelage ou dégénérescence) et de l’évolution de la pathologie. La prise en charge passera également par des conseils et un programme d’auto-rééducation  si besoin.

Quelques exemples fréquemment rencontrés :
 
  • douleurs vertébrales (torticolis, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbago, sciatique...).
  • douleurs arthrosiques (rachis, hanche, genou...).
  • périarthrites  et tendinites d’épaule, bursites ....
Nb : cette liste est non exhaustive.
Les consultations de kinésithérapie requièrent une prescription médicale établie par le médecin traitant.