En neurologie, la rééducation s’associe au traitement médical ou chirurgical de nombreuses affections du système nerveux ; cerveau et nerfs (psychiatrie exclue). Elle répond aux besoins des patients présentant des douleurs, des déficits moteurs et parfois sensitifs ou les trois à la fois, quelque soit le stade d'évolution de la pathologie, du processus aigu (récent) invalidant à celui de séquelles confirmées.

La prise en charge kinésithérapique ne peut être décidée, structurée et mise en pratique que sur la base de bilans spécialisés. Les techniques employées sont multiples et variées et leur usage est hiérarchisé en fonction de la lésion et adaptées selon l'évolution. Le traitement est fonctionnel et spécifique de l'affection concernée afin d'accompagner le patient dans son projet rééducatif et dans la reprise de son autonomie.

Quelques exemples fréquemment rencontrés :
 
  • névralgies (hernie discale, sciatalgies, cruralgies, névralgies cervico-brachiales, névralgies intercostales, algoneurodystrophie…)
  • hémiplégie (A.V.C), paralysies diverses (paralysies faciales…)
  • neuropathies (sclérose en plaques, Parkinson…), myopathies…
  • après traitement chirurgicale de la colonne vertébrale (hernie discale, canal lombaire étroit,spondylolysthésis…).

Nb : cette liste est non exhaustive.

Les consultations de kinésithérapie requièrent une prescription médicale établie par le médecin traitant.