L’accident vasculaire et cérébral est causé par une perturbation soudaine de l’irrigation d’une partie du cerveau liée à l’obstruction ou à la rupture d’une artère.  Dans les 2 cas, le fonctionnement du cerveau est perturbé entrainant diverses conséquences.

Les atteintes motrices fréquemment rencontrées sont : la faiblesse ou la paralysie d’un ou plusieurs membres et du visage, les  troubles de l’équilibre et de la coordination des membres…                              On parle  d’hémiplégie lorsque la paralysie touche une ou plusieurs parties du corps d’un seul côté .

La prise en charge kinésithérapique d’un patient qui a subi un AVC comprend plusieurs étapes imbriquées : la rééducation motrice, la réadaptation fonctionnelle et la réinsertion sociale…